Mise à jour no 18 de Bruce McDonald

Bonjour à tous,

Nous avons eu un nouveau cas de COVID-19 au sein de notre groupe d’employés la semaine dernière. Il s’agit d’un récit probant qui met en évidence la nature dangereuse et imprévisible du virus. Un superviseur de site FM ici à Toronto est en isolement depuis un certain temps après que sa sœur ait été testée positive. Suite à près d’un mois de travail à domicile, notre superviseur a passé un test en vue d’effectuer un retour au travail, tout comme sa femme. Les deux résultats se sont avérés positifs. La partie la plus surprenante de l’histoire est qu’aucune de ces trois personnes n’a manifesté de symptômes. Pourtant, ils ont tous eu le bon sens d’aborder la situation avec beaucoup de prudence et une préoccupation envers les autres.

La COVID-19 reste un ennemi puissant et sournois. Certaines personnes se rétablissent rapidement de l’infection. Certains non. Certains tombent gravement malades. Certains non. Certains ne la ressentent même pas. Mais chaque personne infectée peut transmettre le virus et en infecter d’autres, qu’elle présente ou non des symptômes. Et chaque nouvelle personne infectée fait tourner la roue des conséquences potentielles. Il y a plusieurs personnes infectées qui n’ont pas encore été identifiées grâce aux tests et au traçage. Ce n’est pas mon avis mais plutôt le consensus scientifique mondial communiqué par nos conseillers médicaux.

Je suis exaspéré par les gens qui choisissent d’abandonner les recommandations de la science par intérêt personnel, jetant leur dévolu sur n’importe quelle théorie alternative de la pandémie qui maximise leur confort personnel et minimise leur sacrifice personnel. Je suis découragé par les gens qui sont tout simplement trop paresseux et égoïstes pour se soucier des autres.

Chez B&M, nous sommes du côté de la science. C’est assez difficile à éviter quand on y pense. Tout ce que notre entreprise fait est basé sur l’application de la science. Structures. Machines. Électricité. Refroidissement mécanique. Automatisation. La science est le fondement de notre système de santé sécurité et elle continuera d’être la pièce maîtresse de notre réponse à la pandémie.

Nos communautés reprennent vie. C’est une chose importante. Nous savons que nous pouvons travailler et vivre en toute sécurité en évitant la menace de la COVID-19 à condition de respecter le danger et d’appliquer avec vigilance les consignes que chaque personne et organisation responsable ont défendues depuis le début: hygiène, distanciation, isolement, gants et masques. De nombreuses juridictions, communautés et entreprises le prouvent en ce moment. Nous sommes l’une d’elles. Je continue à être reconnaissant pour les efforts et la considération de tous les employés de notre entreprise.

Au cours des deux dernières années, nous avons profité du mois de juin pour célébrer la fondation de notre entreprise à l’approche de notre 100e anniversaire en 2021. La pandémie a annulé la possibilité de tenir les modestes rassemblements sociaux dont nous avons bénéficié avant sa venue. Cela ne serait pas non plus approprié à la lumière de toutes les souffrances qu’éprouvent actuellement nos communautés. À cette fin, nous avons demandé à tous nos bureaux d’orienter l’argent prévu pour les célébrations de la Journée des Fondateurs vers des organisations caritatives locales qui soutiennent la lutte contre la faim dans nos communautés. La crise de la COVID-19 a considérablement intensifié l’insécurité alimentaire et les gens ont besoin de notre aide.

Ce petit geste est un hommage approprié à WJ McDonald. Il a aidé de nombreuses personnes au cours de sa vie. Il l’a fait avec une préoccupation sincère pour la famille, les amis, les collègues et les étrangers. Après avoir connu lui-même des épreuves, il savait très bien quand une personne avait besoin d’un coup de main. Il savait sans qu’on le lui demande et il a aidé sans hésitation ni fanfare.

Continuons donc à nous occuper de nos voisins à notre façon caractéristiques soit de manière effacée et responsable. Je vous assure que nous rendrons ce vieux Mac fier.

Bruce