Mise à jour no 4 de Ian & Bruce McDonald

À tous,

La crise pandémique COVID-19 a considérablement changé notre façon de vivre et de travailler.

Black & McDonald a admirablement répondu jusqu’à présent et nous sommes fiers et reconnaissants pour les efforts soutenus de tous afin de s’unir pour faire face aux défis exceptionnels soulevés par cette crise mondiale étrange et sans précédent.

Au cours du mois dernier, nos employés ont concentré les efforts de l’entreprise sur les priorités immédiates en matière de santé humaine et les actions requises afin de soutenir nos opérations et le niveau de l’industrie.   Le niveau d’engagement a été extraordinaire.

Nous restons confiants dans la capacité continue de Black & McDonald à protéger nos employés, à maintenir nos services et à soutenir nos clients, mais nous sommes très inquiets des conséquences sociales et économiques croissantes de la pandémie et de ses effets sur la santé de l’ensemble de l’entreprise.

La gravité et la durée de la pandémie restent inconnues et incertaines. Mais alors que l’éclosion continue de s’intensifier au sein de nos collectivités au Canada et aux États-Unis, il est clair que les répercussions commerciales que nous connaissons actuellement pourraient durer des mois et non des jours.

Nous devons maintenant tourner notre attention et notre préoccupation collectives vers la sombre perspective d’un ralentissement prolongé de B&M et envisager les importantes conséquences financières douloureuses qui en découleront.

La pandémie touche toutes les gammes de services et les opérations régionales de notre entreprise. Nous travaillons avec de nouveaux protocoles partout sur nos chantiers et dans nos bureaux et sommes aux premières loges pour constater l’effet global de la crise qui se fait sentir de différentes façons au sein de notre réseau d’affaires.  Le tout en réaction à la situation critique vécue par les clients que nous servons, à  l’étendue de l’épidémie dans la communauté locale et aux mesures gouvernementales respectives. Dans le futur, il est cependant possible de croire que certaines opérations continueront de fonctionner avec peu de perturbations.

Néanmoins, la menace d’une épidémie interne au sein d’une opération de B&M est un risque imminent pour tous. Une infection à COVID-19 peut entraîner l’arrêt immédiat d’une opération locale de B&M.  Cette semaine, nous avons connu l’effet en cascade d’un seul cas de la maladie dans notre région des services publics du Sud de l’Ontario. Quelques minutes après la notification de notre premier cas confirmé chez B&M, notre division Field Services (FSD) a été fermée et le bureau de Railside, qui abrite également notre groupe de génie électrique et notre atelier de fabrication de tuyauterie à Toronto, a été temporairement fermé. Chacune de ces unités d’affaires dessert plusieurs opérations de B&M dans le Sud de l’Ontario et chacune serait considérée comme un service d’infrastructure essentiel par notre gouvernement.

Nous constatons déjà que les restrictions de travail imposées par le gouvernement ainsi que les reports et les arrêts demandés par les clients affectent négativement nos opérations et la demande de nos services dans de nombreux endroits. La semaine dernière, les fermetures de projets ont nécessité une réduction de 10% de notre main-d’œuvre. L’augmentation de la fermeture d’entreprises en Ontario et au Québec entraînera une forte diminution des emplois disponibles dans les prochains jours et nous prévoyons que des mesures réglementaires similaires seront mises en œuvre dans presque toutes les régions géographiques où nous travaillons.

Alors que certains peuvent être moins touchés que d’autres, nous savons que la menace qui pèse sur l’ensemble de notre entreprise est universelle et que sa gravité et sa portée sont importantes.  En tant que coprésidents et représentants de la famille McDonald, nous avons la responsabilité de protéger B&M pour le bien de tous les employés et c’est pourquoi nous prenons maintenant des mesures afin de préserver notre avenir collectif.

Nous nous attendons à une lutte longue et difficile pour surmonter la pandémie et nous devons littéralement nous préparer pour la bataille en commençant par les mesures nécessaires pour solidifier immédiatement notre situation financière. Ce faisant, nous nous assurerons que nous aurons les fonds nécessaires non seulement pour survivre à la crise, mais pour accélérer et restaurer nos opérations lorsque le pire sera derrière nous.

Nous avons commencé par prendre des mesures visant à réduire le coût financier des frais généraux qui sont supportés par les régions, notamment en réduisant de 50% notre propre rémunération.

Nous avons également adopté une série de mesures de limitation des coûts à grande échelle, notamment par une réduction de salaire provisoire des autres dirigeants, les vice-présidents régionaux, les directeurs, les contrôleurs et les directeurs de division. Cette décision a été mûrement réfléchie. Nous reconnaissons l’ampleur de l’impact sur vous et vos familles.

Nous espérons que ces mesures seront suffisantes, mais le spectre d’une baisse auparavant inimaginable des activités de B&M nécessite la préparation et la mise en place de programmes d’austérité à l’échelle de l’entreprise qui n’ont jamais été envisagés par notre entreprise au cours des 30 dernières années.

Chaque opération et chaque individu dans notre entreprise est maintenant ou sera bientôt confronté à des décisions difficiles et à des sacrifices personnels importants qui seront essentiels pour protéger la viabilité financière de Black & McDonald.

Aujourd’hui, nous avons demandé à nos dirigeants de prendre un pas vers l’avant avec nous.

En travaillant ensemble, nous protégerons l’ensemble de la famille B&M, préserverons notre excellente entreprise et sortirons plus forts que jamais de cette épreuve.

Meilleures salutations,

Ian et Bruce